Les sites Culturespaces
Musées et centres d’art
Monuments historiques
CENTRES D’ART NUMÉRIQUES
SPECTACLE
Les Grands Jeux Romains - Spartacus
28, 29 et 30 avril 2018

La reconstitution nîmoise porte le double sceau scientifique d’Eric Dars professeur d’histoire et d’Eric Teyssier, maître de conférence à l’université de Nîmes. 

Le Monde

< Retour vers la page de l'événement

Nos troupes de reconstituteurs

Article publié le 3 Mars 2017

Troupes françaises

Attelage en pays d’Arles Ange RUIZ, Arles
Contact : Ange RUIZ – 04 90 96 52 47 – attelage-arles@wanadoo.fr

Embonne, Agde
Contact : Jean-Marc MELILLI – 06 51 34 08 21 – embonne@neuf.fr

Les Mercenaires du Temps, Codolet
Contact : Robert DUPOUX – 06 61 94 13 49 – mercenairestemps@aol.com

Limitis, Lyon
Contact: Patrick BERBERIAN – 06 12 93 41 28 – berberianpatrick@hotmail.fr

Leg X Lorica Romana, Comps
Contact : Patrice PIROSA – 04 66 59 08 68 – patrice.pirosa@orange.fr

Antikarme et Philocalie, Agde
Contact : Lionnel DA PONTE – 06 17 20 90 70 – lionnelpln@hotmail.fr

Equi Tempus, Cabannes
Contact : Aurélien DE BRUYNE – 06 72 28 58 81 – aureliendebruyne@hotmail.com

AERA, Aix-en-Provence
Contact : Jean-Luc FERAUD – 07 71 08 81 52 – centurion@reconstitution-romaine.com

LEG VI Victrix, Arles
Contact : Vincent APRIN – 06 30 13 21 05 – vincent.aprin@avcomposites.com

LEG Sexta Victrix, Toulouse
Contact : François JARDIN - 05 61 95 92 66 - chardonneau_jardin@yahoo.fr

Manège Carré, Tours
Contact : Mike GRENAT - 06 23 16 94 06 - mike.grenat@free.fr / ciemanegecarre@gmail.com

Jeanne Delajungle
Contact : Jeanne Delajungle - 06 19 56 22 56 - delajunglejeanne@gmail.com

Troupes Italiennes

LEGIO XII – FULMINATA, Cesena
Contact : Giuseppe Rudilosso - +39.335.728.65.72 – rudikg@alice.it

XIII LEGIO GEMINA - Rubico, Torriana
Contact : Denis PASINI - +39.338.765.45.21 – legioxiiirubico@gmail.com

LEG CISALPINA, Milan
Contact : Luca Bonacina – lucioquintus.boncino@cisalpina.net

COHORS II, Milan

OKELUM, Turin
Contact : Gianfranco BONGIOANNI - +39.335.571.02.58 - gianfrancobongioanni@alice.it

ROMANITAS PACTUM, Rome
Contact : Silvia VINCENZI - +39.328.941.67.20 – romanitas2010@gmail.com

X LEGIO, Rome
Contact : Giuseppe CASCARINO - +39.348.357.75.12 – gcascarino@tiscali.it

Leg IX Hispanica, Rome

Legio I Minervia, Rome
Contact : Maurizio FALCIONI - +39.347.111.36.19 - maurizio-falcioni@libero.it

Ninuphar Eventi, Rome
Contact : Serena PICCOLOMINI - serenapiccolomini@gmail.com

LEGIO VI FERRATA, Rovigo
Contact : Matteo FORNASARI – clarvs79@yahoo.it

Teuta Lingones, Ferrara
Contact : Fabrizio PIRANI - segretaria@lingones.com

Cohors Veterana, Alessandria
Contact : Barbara BOLZONI

SIMMACCHIA ELLENON, Fano
Contact : Marco GIORDANI - +39.380.899.42.20 – info.simmacchia@gmail.com

AES CRANNA, Modène
Contact : Andrea FERRETTI - +39.328.75.62.139 - ferretti.andrea87@gmail.com

Julia Fanestris, Fano
Contact : Gino SIMONCINI - gino.simoncini@alice.it



Partager
SPECTACLE
Les Grands Jeux Romains - Spartacus
28, 29 et 30 avril 2018

La reconstitution nîmoise porte le double sceau scientifique d’Eric Dars professeur d’histoire et d’Eric Teyssier, maître de conférence à l’université de Nîmes. 

Le Monde

< Retour vers la page de l'événement

Programme proposé par la Ville de Nîmes

Article publié le 3 Mars 2017

Spectacles & démonstrations

Accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles - dans les Jardins de la Fontaine

Théâtrum (quasi) anticum « Opus II »

Spectacle improvisé et interactif
Après l’Opus I, autour du célèbre trio Cléopâtre, Marc-Antoine et Octave (Auguste), nous retrouvons notre troupe théâtrale qui sillonne l’Empire romain, de l’Egypte jusqu’en Grande-Bretagne. Cette nouvelle comédie antique tourne autour de la figure mythique de Boudica, reine celte des Icéniens, qui mena la révolte des Bretons face à Néron…un choc des cultures, les braies face aux toges ! Cet Opus II évoque plus précisément des évènements se déroulant autour de 60 après J.C., entre la mort de son mari Prasutagus et son suicide (?), avec en fond les rébellions et la répression. L’auteur, les comédiens et musiciens s’installent sur une place avec leur modeste décor et vont tout faire pour capter (et garder) l’attention du public. Dans le même esprit que l’Opus I, de l’humour et du décalage, sur le modèle des comédies antiques romaines, un spectacle polyglotte (en français, anglais et latin de kitchen), la Cie Effet Tchatche propose une aventure au texte improvisé, des intermèdes chantés et un public participatif.

Cie Effet Tchatche, tout public
Samedi, dimanche et lundi à 14h et 16h30 – Durée 40 min

Le destin d'Albionix

Conte celte
Dans son étonnant récit à la fois fougueux, dramatique et poétique, le barde Albionix évoque des souvenirs d’enfance, son initiation auprès des druides, la conquête romaine et surtout il raconte des épisodes de la vie grandiose des étranges dieux gaulois : Cernunnos, le dieu cornu de la fertilité, Epona, la déesse des cavaliers, Lug, l’inventeur des arts et l’extraordinaire Ogmios, le dieu de la Parole... A travers poèmes et chants, Fabien Bages vous emportera dans un univers magique, à la découverte du monde des celtes et de la mythologie gauloise.

Fabien Bages, conteur, tout public
Samedi, dimanche et lundi à 15h – Durée 1h

Médecine, magie et divination chez les Celtes

Consultation médicale en interaction avec le public
Les pratiques médicales celtes s’inscrivent dans des traditions très anciennes de médecine magique. Précurseurs en hydrothérapie, phytothérapie et ophtalmologie, les druides et devins celtes nous ont légué un héritage médical encore présent aujourd’hui dans certains remèdes, malgré l’absence d’écrits. Soucieux d’hygiène, les gaulois ont également développé les soins du corps... où se mêlent préoccupations esthétiques et médecine thermale. Les Jardins de la Fontaine, lieu du sanctuaire celte de la source, offrent un cadre privilégié aux Memini pour vous initier à la médecine gauloise, entre magie et divination. Vous pourrez ainsi découvrir tout l’arsenal thérapeutique des celtes, notamment les plantes et les instruments de chirurgie qu’ils utilisaient, et participer à une consultation médicale « à la mode gauloise ».

Association Memini, Tout public
Samedi, dimanche et lundi à 11h, 14h30, 16h – Durée 50 min

A table !

Présentation et dégustation de mets gallo-romains
La cuisine gauloise n’est connue qu’à travers les textes grecs ou romains... accommodée à la « sauce romaine » ! Composée de plats simples, la cuisine gallo-romaine utilise des produits locaux, existants déjà à l’époque celte, adaptés dans des recettes romaines savoureuses. Vous êtes invités à partager la convivialité de vos hôtes gallo-romains autour d’une table vous présentant les mets correspondants aux trois services (gustatio, prima mensa, secunda mensa) que vous pourrez, bien sûr, déguster...

Association Carpefeuch, tout public
Samedi, dimanche et lundi à 17h – Durée 1h
Sur inscription chaque jour à 10h, dans la limite des places disponibles

Visites guidées « De Nemoz à Nemausus»

L’histoire du site antique, des premiers habitats indigènes installés autour de la source à la fin du VIème siècle av J.C. jusqu’au sanctuaire impérial romain, l’Augusteum.

Tout public
Samedi et lundi à 11h et 15h – Durée 1h30 / Dimanche à 11h et 14h

Animations jeune public en famille

Accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles / enfants sous la responsabilité et la surveillance des parents. 
Samedi, dimanche et lundi de 10h à 13h et de 14h à 18h

Construire comme les gaulois

Atelier architecture
Viens créer, avec des planchettes Kapla, des constructions inspirées des murs et tours en pierres sèches d’un oppidum du sud de la Gaule.
Samedi, dimanche et lundi de 10h à 13h et de 14h à 18h
Atelier en accès libre animé par Evènements KAPLA (dans la limite des places disponibles).

Vivre comme les gaulois

C’est du propre !
Savais-tu que les Gaulois connaissaient déjà le savon ? Ils s’en servaient pour se laver mais aussi pour faire briller leur longue chevelure et même pour se teindre en blond ! A partir d’argile, de matière grasse et de cendres, tu fabriqueras ton propre savon gaulois, appelé « sopo ». Des expériences ludiques autour du savon te permettront aussi de mieux comprendre comment il agit.
A partir de 6 ans
Samedi, dimanche et lundi à 10h, 11h, 12h, 14h, 15h, 16h et 17h - Durée : environ 45 min
Ateliers en accès libre conçus et animés par Les Petits Débrouillards Occitanie (dans la limite des places disponibles)

Petits tisserands
Viens essayer la technique du tissage avec différents matériaux pour comprendre comment les Gaulois fabriquaient leurs vêtements. La restitution d’un grand métier à tisser te permettra de découvrir les mécanismes des poids et contrepoids et de participer à une oeuvre collective, réalisée tout au long du week-end.

Hauts en couleurs !
Les Gaulois aimaient les couleurs vives et utilisaient des plantes et des fleurs pour teindre les tissus de leurs vêtements. Pars à la découverte de ce monde coloré et devines quelles plantes donnent telles couleurs…attention, ce n’est pas si simple ! Tu pourras aussi faire des expériences avec des teintures de plantes, pour être à la mode gauloise.

Bâtisseurs en herbe
Comment étaient construites les maisons gauloises ? Dans le sud de la Gaule, on utilisait la technique du pisé pour faire les murs. En mélangeant de l’argile avec de la paille, tu fabriqueras des briques en terre crue et tu poseras ta « pierre à l’édifice » en participant à la construction d’un mur gaulois !
A partir de 6 ans
Samedi, dimanche et lundi de 10h à 13h et de 14h à 18h
Ateliers en accès libre conçus et animés par Les Petits Débrouillards Occitanie (dans la limite des places disponibles)



Partager
SPECTACLE
Les Grands Jeux Romains - Spartacus
28, 29 et 30 avril 2018

La reconstitution nîmoise porte le double sceau scientifique d’Eric Dars professeur d’histoire et d’Eric Teyssier, maître de conférence à l’université de Nîmes. 

Le Monde

< Retour vers la page de l'événement

La Reine Celte - découvrez l'histoire de cette héroïne du monde celte

Article publié le 3 Mars 2017

Par Eric Teyssier, Maître de conférences à l'Université de Nîmes

Boudicca que les Anglais appellent Boadicea, est une reine de l’île de Bretagne (Angleterre actuelle) qui a vécu au 1er siècle après J.-C. Sa révolte contre les Romains fait d’elle une héroïne du monde celte et sa renommée en Grande-Bretagne est comparable à celle de Vercingétorix en France. 

En 54 av. J.-C., Jules César opère un débarquement en Bretagne. Pour la première fois, les aigles de Rome sont plantés dans cette île mystérieuse. L’expédition est surtout destinée à accroître le prestige de César et les Romains retournent sur le continent pour achever la conquête de la Gaule.

Un siècle plus tard, l’empereur Claude revient en Bretagne. Le sud de l’île est rapidement contrôlé et plusieurs peuples bretons se rallient au Romains. Pourtant, une partie des Bretons résiste encore et l’île est loin d’être complètement soumise en 60 ap. J.-C. Cette année-là, le roi de la tribu des Icéniens vient de mourir. Allié des Romains, il a légué son royaume à l’empereur Néron à la condition que sa femme Boudicca et ses deux filles puissent continuer à régner sur ses terres.  

La transition pourrait se passer pacifiquement mais la cupidité du procurateur romain Catus provoque la révolte. Refusant le testament du roi des Icéniens, il humilie publiquement Boudicca et ses filles et s’empare de l’ensemble de son héritage. La reine entre alors en rébellion contre Rome et fédère d’autres peuples insoumis. 

Les historiens grec et romain qui nous en parlent (Dion Cassius et Tacite) la décrivent comme un chef de guerre qui harangue ses troupes sur son char. C’est aussi une prêtresse qui pratique la divination. De toute évidence cette femme de caractère parvient à s’imposer aux peuples de Bretagne qui désirent chasser les Romains. 

Alors que les troupes de Rome sont dispersées, les Bretons révoltés détruisent la colonie de Camulodunum (Colchester). La IXe légion est vaincue et les rebelles marchent sur Londres. Responsable de cette guerre, Catus préfère s’enfuir pour se réfugier en Gaule. Pendant ce temps le gouverneur de l’île, le général Paulinus, est à l’autre bout de la Bretagne. Avec la XXe et la XIVe légion il ne parvient pas à sauver Londres qui est mise à sac. Les colons romains qui n’ont pas pu s’échapper sont massacrés.  

Après avoir détruit la plupart des colonies romaines de l’île, Boudicca n’a plus que l’armée de Paulinus face à elle. Si elle l’emporte, les Romains seront définitivement chassés. Le destin de la Bretagne est donc entre ses mains. La rencontre entre les deux armées à lieu en 61 ap. J.-C. Malgré sa supériorité numérique, Boudicca est vaincue par la discipline des légions romaines qui anéantissent son armée. Le sort de Boudicca après la bataille est incertain. Tacite affirme qu’elle s’est empoisonnée après sa défaite. Dion Cassius suggère qu’elle est morte de maladie. 

Au temps de Rome, son courage a été salué par les auteurs latins. En 122 ap. J.-C. l’empereur Hadrien revient d’une province de Bretagne pacifiée où il a fait édifier un mur qui porte son nom. De passage à Nîmes, il a souhaité mettre en scène cet épisode de l’histoire de Rome pour le plaisir de citoyens de son empire. 



Partager
CONCERT
Stars 80 - 10 ans déjà !
Samedi 22 juillet à 20h30

Vous êtes plus de 3 millions à avoir chanté et dansé au rythme de tubes indémodables, perruques fluos vissées sur la tête ou lunettes à paillettes sur le bout du nez. Nombreux d’entre vous replongent dans une jeunesse, que les Stars de ces concerts parfaitement orchestrés, ne manquent pas de raviver.

Pour cette tournée évènementielle, la production mettra en œuvre tous les moyens pour que ce nouveau spectacle soit une véritable machine à remonter le temps et que la fièvre que provoque STARS 80 monte encore. A cette occasion, Chris MARQUES rejoint l’équipe en qualité de metteur en scène pour vous concocter un show survitaminé ! 

Tous les Chanteurs, Musiciens 100% Live, Choristes et Danseurs, seront unis pour délivrer UN SPECTACLE UNIQUE, LE TEMPS D’UNE NUIT DE FOLIE !

Voici les artistes qui seront présents pour vous faire vivre un show exceptionnel : Emile & Images, François Feldman, Sabrina, Début de soirée, Lio, Jean Schultheis, Julie Pietri, Phil Barney, Cookie Dingler, Jean-Pierre Mader, Patrick Hernandez, Pastic Bertrand et Joniece Jamison.

Partager
Partager
CONCERT
Hans Zimmer
Samedi 24 juin à 20h30

Musicien autodidacte dès son plus jeune âge, Hans Zimmer a tout d’abord commencé sa carrière musicale à Londres en tant que compositeur de jingles. Avec l’aide de son mentor Stanley Myers, il apprend le métier de compositeur de musiques de films. Son style s’affine et devient très vite reconnaissable par son alliance de musiques traditionnelles jouées par des instruments modernes.

Sa carrière explose en 1989 avec Rain Man ; dès lors tout s’enchaine : il est l’auteur des bandes originales de Thelma et Louise, True Romance, Le Prince d’Egypte, Gladiator et plus récemment la trilogie Pirates des Caraïbes, Inception et Batman : The Dark Knight Rises ! Ces succès lui rapportent récompense sur récompense : un Academy Award, deux Golden Globes, trois Grammy Awards… et même son étoile sur la Hollywood Walk of Fame en 2010 !

Partager
Partager

Galerie photo

Diaporama
NOCTURNE
Les Jeudis de Nîmes
Tous les jeudis du 30 juin au 1er septembre

Tous les jeudis soirs de l'été la ville de Nîmes s’anime. Artisans d’art,  brocanteurs, producteurs locaux… vous donnent rendez-vous aux visiteurs au hasard des multiples places du centre historique. Ces marchés sont ponctués de nombreuses scènes musicales : jazz, blues, flamenco…

La Maison Carrée s’associe aux « Jeudis de Nîmes » et joue les prolongations jusqu'à 21h. 

Partager
Partager

Galerie photo

Diaporama
CONCERTS
Festival de Nîmes
Juin et juillet

L'été à Nîmes se passe en musique. Chaque année, depuis 1997, le festival de Nîmes transforme les Arènes en scène pop/rock pour une série de concerts en plein air.

Chaque soirée accueille des artistes de renommée internationale, dans le cadre unique de ce monument classé monument historique. Au milieu de l'architecture conservée des Arènes, la scène contemporaine musicale s'exprime sous les étoiles, pour marier l'historique au festif.

20 JUIN : MARILYN MANSON
Après le succès critique et public indiscutable de ‘The Pale Emperor’en 2015, le virtuose de la provocation élégante revient à ses premiers amours avec ce projet beaucoup plus rock. Constitué de titres acérés faisant écho aux périodes les plus fulminantes de sa carrière, mais toujours porté par son sens unique de la mélodie avec son grain de voix rauque inimitable, ‘Heaven Upside Down’ nous distille son glam métal subtilement violent mais toujours aussi efficace.

29 JUIN : JULIEN CLERC • VÉRONIQUE SANSON
Julien Clerc est tout simplement un des chefs de file de la chanson française. Cette tournée événement célèbre cinquante ans de succès ininterrompus. Les concerts commencent cet automne, se poursuivent en 2018 avec notamment l’Olympia et la salle Pleyel ; ainsi qu’au Théâtre des Champs Elysées dans une formule « Deux Pianos ». Julien Clerc, « La tournée des cinquante ans » : de grands moments d’émotion et d’exception en perspective !
C’est la prochaine tournée de Véronique Sanson en 2017, dans laquelle elle chantera les titres de l’album éponyme sorti le 4 Novembre dernier et bien d’autres chansons de son répertoire, qu’elle offrira comme toujours du fond d’elle-même, avec cette sincérité et cette générosité qui font de ses spectacles des moments rares.

4 JUILLET : IAM
L’album qui a donné ses lettres de noblesse au rap français revient sur scène. Pour fêter les 20 ans de L’Ecole Du Micro d’Argent, le classique des classiques hip-hop, IAM propose un show à la hauteur de la légende.
Demain C’est Loin », « La Saga », « Petit Frère », « Nés Sous La Même Etoile » : il est temps de retourner à L’Ecole, celle de la rime, celle de l’excellence.

5 JUILLET : VIANNEY • CATS ON TREES
Elle a surgi sans crier gare la déferlante Vianney. Elle s’est déployée à dimension humaine. Fédératrice et populaire. Saine et noble. Une montée en puissance crescendo s’étalant sur deux années aussi riches que pleines et érigeant le garçon en nouveau petit prince de la chanson française. Vianney sonde nos âmes. Amoureuses ou conscientes. Garçon accompli, tourné vers le sentiment et en éveil sur le monde qui l’entoure.

Partager
Partager

Galerie photo

Diaporama
SPECTACLE
Les Grands Jeux Romains - Spartacus
28, 29 et 30 avril 2018
  • La reconstitution nîmoise porte le double sceau scientifique d’Eric Dars professeur d’histoire et d’Eric Teyssier, maître de conférence à l’université de Nîmes. 

    Le Monde

  • Dépoussiérer l’histoire, tout en y étant le plus fidèle possible : c’est bien là toute l’ambition de l’événement, qui a su attirer des visiteurs de plus en plus assidus... 

    Télérama Sortir

  • Après le succès des précédentes éditions, les Grands Jeux Romains seront de retour dans les Arènes de Nîmes les 28, 29 et 30 avril prochains. Les passionnés d’histoire antique se donneront rendez-vous pour assister à cette grande reconstitution historique rejouée par près de 500 reconstituteurs venant de France et d’Europe.

    Un nouveau thème en 2018 : Spartacus

    Spectaculaire et inédite, la reconstitution des Grands Jeux Romains se veut aussi pédagogique. Le thème choisi pour la 9e édition met à l’honneur Spartacus, esclave et gladiateur thrace, qui fut le principal chef des révoltés lors de la Troisième Guerre servile en Italie entre 73 et 71 av. J.-C..

    Les Grands Jeux Romains à Nîmes

    Surnommée la "Rome française", Nîmes possède les monuments romains les mieux conservés au monde : les Arènes, la Maison Carrée, la Tour Magne, sans oublier le Castellum Divisorium, le Temple de Diane et la Porte Auguste. Cet héritage exceptionnel offre un décor idéal pour accueillir une reconstitution historique d’une telle ampleur.

    L’enthousiasme communicatif des 500 reconstituteurs venant de toute l’Europe, associé à la ferveur du public, ont fait de ces Grands Jeux Romains un rendez-vous désormais attendu chaque année. En 2017, le spectacle "La Reine Celte" a réuni plus de 32 000 spectateurs, remplissant les arènes comme 2000 ans plus tôt.

    Cette année encore, remontez le temps pour revivre les légendaires ludi (jeux) dans les arènes comme pouvaient les vivre les habitants de Nemausus (Nîmes).

    Partager

    HORAIRES  

    Les Grands Jeux Romains 2018 : un spectacle inédit de plus de 2h dans les Arènes de Nîmes.
    Samedi 28, dimanche 29 et lundi 30 avril : spectacle à 15h30

     


    ACCÈS  

    Les Arènes de Nîmes sont situés à 30 minutes du Pont du Gard, à 45 minutes du Théâtre Antique d’Orange, du Château des Baux et du Palais des Papes.
    En voiture: autoroute A9 ou A54 sortie Nîmes puis direction « centre ville » puis « Arènes »
    En train: gare TGV à 5 minutes des Arènes
    En avion: aéroport de Nîmes-Garons

    Partager

    Galerie photo

    Diaporama

    Première édition des Grands Jeux Romains

    Chaque année, plus de 400 reconstituants viennent de toute la France mais aussi d'Allemagne et d'Italie pour faire revivre les légendaires jeux du cirque comme pouvaient les vivre les habitants de Nemausus il y a 2000 ans. Combats de gladiateurs, cour de char, défilé des légionnaires, cérémonie des offrandes… Les Grands Jeux Romains sont devenus un événement incontournable au printemps nîmois.

    Français

    Des fouilles dans les Arènes

    Des fouilles effectuées par l’architecte Henri Revoil permettent de prouver l’origine romaine des  sous-sols des Arènes et notamment de la salle cruciforme. Les trous dans lesquels se logeaient les poutres soutenant le plancher et deux contrepoids en plomb marqués au nom de la Respublica Nemausensis confirment la présence de trappes permettant de faire surgir ou disparaître les gladiateurs durant les spectacles.

    Français

    Les Arènes sont réhabilitées

    L'idée de redonner à l'amphithéâtre son aspect antique date du roi François Ier. Mais, à l'époque, on se contente de déblayer les constructions dans la galerie du premier étage en laissant le chaos des maisons qui remplissent l'arène. Il faut attendre le XIXe siècle pour dégager les dernières maisons et que l’architecte Henri Revoil achève la restauration du monument. Une fois les arènes réhabilitées, elles accueillent leur première corrida.

    Français

    La Maison Carrée devient musée

    Suite à la visite de Marie Thérèse Duchesse d’Angoulême (fille de Louis XVI et nièce de Louis XVIII), la Maison Carrée devient un musée et ouvre ses portes au public sous le nom de « Musée Marie-Thérèse ». Il présente des collections de peintures de l’époque moderne ainsi que des mosaïques, sculptures et fragments d’architecture de l’Antiquité romaine, exposés aujourd’hui au Musée Archéologique de la ville. 

    Français

    Les Arènes, quartier d’habitation

    Une fois l’amphithéâtre livré aux particuliers, un véritable village se développe à l’intérieur des arènes. Il comptait encore 700 habitants au XVIIIe siècle, avec plus d’une centaine d’habitations et deux églises, Saint-Pierre et Saint-Martin. Ce petit quartier, desservi par des ruelles, perdure jusqu’en 1809 avec la destruction des constructions qui l’encombre.

    Français

    Nîmes entre dans le royaume de France

    Les Arènes perdent leur valeur militaire lors du rattachement du Languedoc à la France. Les Chevaliers sont évincés des Arènes par les troupes du roi Louis VIII, qui occupent la place jusqu’au XIVe siècle, avant d’aller s’installer dans un nouveau château construit sur l’emplacement de la porte d’Auguste. L’Amphithéâtre abandonné est alors livré aux particuliers.

    Français

    Les chevaliers dans l’Arène

    Sous la suzeraineté des comtes de Toulouse, les Arènes deviennent le siège de la vicomté de Nîmes et de ses vassaux. Un château est édifié à l’intérieur du monument. Pendant un siècle, ses habitants vivent aux côtés des Nîmois sans trop se mélanger mais partagent quand même le contrôle de la ville avec la bourgeoise locale.

    Français

    Les Arènes transformées en forteresse

    Quelques années après que la gladiature ait été définitivement interdite, les Arènes, n’ayant plus aucune utilité, sont transformées en forteresse. Elles sont alors entourées d’une forte muraille constituée de blocs de l’époque romaine réemployés. Plusieurs fois assiégées, les Arènes montrent leur efficacité défensive.

    Français

    La fin des jeux du cirque

    Peu à peu, les combats de gladiateurs se transforment en carnage et il n’est pas rare que les spectateurs eux-mêmes en viennent aux mains. A cette époque, l’Empire romain n'est plus qu'un colosse aux pieds d'argile, contesté de toutes parts : sur ses frontières par les attaques des Barbares et à l'intérieur par les chrétiens qui véhiculent des valeurs où les plaisirs païens n'ont plus leur place. L’Empereur Théodose fait du christianisme une religion d'État en 391. Les anciens temples païens se transforment en églises et le spectacle violent et cruel des jeux est remis en cause.

    Français

    Début de la construction des Arènes

    Dans l’Antiquité, les spectacles avaient d’abord lieu dans des théâtres en bois. Ce n’est que progressivement que ceux-ci ont été bâtis en pierre. Pour pouvoir contenir des combats d’animaux et de gladiateurs, les romains eurent l’idée de réunir deux théâtres face à face. Cette forme de piste en ellipse entourée de gradins est l’ancêtre de nos stades actuels.

    Français

    Début de la construction de la Maison Carrée

    En parallèle de la fortification, la ville se pare de nombreux édifices. La construction de la Maison Carrée fait donc partie de ce vaste programme mis en œuvre par l’empereur Auguste pour doter Nemausus des édifices publics indispensables à la vie de la Cité. Ce temple est destiné à accueillir le culte impérial. La Maison Carrée a été dédiée aux petits-fils d’Auguste. Son accès est réservé aux seuls prêtres. Rites, sacrifices et processions sont également réalisés à l'extérieur en présence des habitants de la Cité.

    Français

    Construction de la Tour Magne

    Sous l'impulsion de l'Empereur Auguste, la ville prend un nouvel essor. Elle se dote d’un rempart de 7 kilomètres qui entoure plus de 200 hectares de terrain, ce qui est considérable pour une ville gallo-romaine. Il ne reste aujourd’hui de la fortification que la porte d'Auguste et la Tour Magne. Du latin "Turris Magna" signifiant "la grande tour", la Tour Magne est la plus haute des tours de l’enceinte fortifiée romaine. Sa construction englobe une tour gauloise plus ancienne d’environ deux siècles.

    Français

    Début de la Guerre des Gaules

    Jules César, se lance à la conquête des territoires gaulois pour le compte de Rome. La Guerre des Gaules, à la suite desquelles César sera proclamé empereur, dure ainsi 7 ans et mène les légions romaines jusque dans l’Allemagne actuelle. Bien que le Sud-Est de la France soit déjà très romanisé à l’époque, le règne de César assoit davantage la romanité. La ville se dote du droit latin qui lui confère une situation privilégiée et une relative autonomie. Ses habitants adoptent la langue, les lois et les coutumes des citoyens romains.

    Français

    La fondation de Nîmes

    A cette époque, Nîmes n’est qu’un modeste village fortifié, un oppidum bâti sur les pentes du mont Cavalier, ce qui lui garantit un confort défensif. La prospérité de la colonie grecque de Massalia (actuelle Marseille) attire très tôt la convoitise des Romains. Lorsque cette dernière entre en conflit avec les tribus celtes des environs, la Cité demande elle-même de l’aide aux Romains. Dès lors, les Romains ne quittent plus la région et étendent leur territoire sur le rivage méditerranéen de la Gaule. Cette province, qui va des Alpes aux Pyrénées, prend alors le nom de Narbonnaise.

    Français

    Premières traces d’habitats

    Les premiers habitats attestés à Nîmes sont datés de la fin du VIe siècle avant J.C. Ils étaient constitués de cabanes de terre crue à toiture en torchis soutenue par des poteaux de bois. Elles ont été implantées près d’une source sacrée dédiée au dieu Nemaus (à l’emplacement de l’actuel Jardin de la Fontaine).

    Français

    Nîmes d'hier à aujourd'hui

    Pour les enfants

    Autisme & Patrimoine

    UNE INITIATIVE NATIONALE MIS EN PLACE PAR LA FONDATION CULTURESPACES en faveur de l’accessibilité à la culture et au patrimoine pour les enfants et adolescents autistes.

    Ce projet a pour objectif de favoriser la venue de familles d’enfants autistes ou de structures spécialisées au sein de grands sites culturels dans le cadre de visites gratuites adaptées, et grâce à des outils pédagogiques conçus sur mesure.

    En savoir plus

    Événements

    Les Grands Jeux Romains - Spartacus - 28, 29 et 30 avril 2018 En savoir plus

    Livret-jeux

    REMIS GRATUITEMENT
    à chaque enfant de 7 à 12 ans
    Jeux et énigmes pour apprendre en s'amusant

    Notre gamme enfant sur la boutique Culturespaces

    Ourson gladiateur 12,50 € Voir la fiche
    Bouclier César 17,20 € Voir la fiche
    Glaive César 11,00€ Voir la fiche
    Carte postale puzzle 3,50 € Voir la fiche